Zelda : The Majora's Mask (2001)

Auteurs : Himekawa Akira




Majora's Masque est la suite direct d'Ocarina of Time dans le jeu, il est évident que le duo Himekawa Akira, ai tout de suite enchainé sur ce titre pour leur deuxième œuvre tiré de l'univers Zelda. Cette suite n'est pas sans laissé des inquiétudes, en effet l'adaptation d'Ocarina of Time s'est révéler assez catastrophique, la faute à un design qui laissait à désirer et une narration qui oscillait entre la liberté maladroite et le respect ridicule tout en apportant un lot d'incohérence et de précipitation. Le duo a-t-il retenu certaines de ces erreurs pour ce second opus ?




Et bien contre toute attente ce volume se montre bien plus convaincant que son prédécesseur. Même si plusieurs défauts persistent le duo de mangakas a retenue une partie des erreurs d'Ocarina of Time.


L'amélioration est d'abord d'ordre graphique, le dessin est beaucoup plus net et agréable. La mise en scène se montre plus recherchée qu'auparavant. La mise en scène est bien plus travaillée et se montre beaucoup plus convaincante.




Bien que le manga ne fasse qu'un volume, le scénario se suit sans déplaisir, même si on retrouve encore une fois une tendance à accélérer les événements. On note beaucoup moins d'incohérence et l'ensemble s'avère mieux construit que par le passé.

Les personnages aussi sont amélioré, Link enfant est beaucoup moins tête a claque par rapport a sa précédente aventure

Il faut cependant garder à l'esprit que les adaptations de Zelda par Himekawa, s'adresse avant tout à un jeune public, n'espérait donc pas de dramaturgie, de psychologie ou de personnalité complexe.


Notons a la fin du volume une courte histoire qui explique les origines du Majora's Mask. Cette dernière n'est pas considéré comme officiel, les mangakas l'ayant faite avant de s'attaquer au mangas.




Alors qu'Ocarina of Time s'avérait catastrophique, Majora's Mask lui se montre très convaincant. Certes il est loin d'atteindre des sommets, garde des défauts et n'est pas indispensable, mais il est tout à fait lisible. Il se situe (en attendant d'autre critique) comme l'adaptation la plus agréable du Duo Himekawa Akira.



Ou le trouver ?


Comme les autres volume de Zelda, Majora's Mask est disponible au éditions Soleil.




02/04/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres