Higurashi no Naku Koro ni / Hinamizawa le village maudit (2006)

 

note : les images proviennent d'un de mes anciens blogs, ne vous étonnez donc pas de leurs taille et de leurs qualité par rapport aux autres articles.

auteur :
Studio Deen



 


Higurashi est un graphics Novel développé par 07th expansion, mais contrairement à School Days ou Rumbling Hearts ne s'agit pas d'un Eroge. Pas de drague ni de sexe donc, mais ça n'empêche pas le jeu d'être déconseillé au mineur.

En effet l'univers est sombre et violent avec une ambiance proche de The Ring. Le premier épisode (il y en aura 8 en tout) est sortie sur PC en 2002 et le dernier sortira en 2006, la série connaîtra des adaptions sur PS2 et PSP (noté qu'il s'agit d'un jeu d'action pour cette dernière) mais aussi sur Nintendo DS ou les tout les chapitres sorte régulièrement depuis 2008.  Les jeux sont de gros succès au japon ou chaque sortie côtoie le top 10 des ventes hebdomadaires (pour info le premier épisode sur DS s'est écoulé à 550 000 exemplaires la première semaine).


Le jeu étant un succès, il est tout à fait logique qu'il se retrouve adapté en anime. L'adaptation sera confiée au studio Deen. Cela peut paraître surprenant que l'adaptation d'un jeu, sombre et violent ai était confier a un studio surtout connu pour ses adaptation de Shojo comme Fruit Basket, Gravitation ou encore Juliette je t'aime. Mais le studio avait déjà varié ses réalisations un an avant avec la fille des enfers, ce fut donc une occasion pour eux de montrer qu'ils étaient capables de changer de registre. Et les bougres s'en tirent vraiment bien comme vous pourrez le constater.


 



Juin 1983, Cela fait un mois que le jeune Keiichi à emménager à Hinamisawa, un petit village rurale. Il s'est rapidement lié d'amitié avec Rena, Mion, Satoko et Rika des élèves de sa classe. Himanisawa est un village tranquille loin des grandes villes et les jours s'écoulent paisiblement pour Keiichi et ses amies.
Mais Hinamisawa a un secret, une part sombre, et petit à petit les choses vont changer pour Keiichi et ses amies.

 

 

Mon résumé peut paraître très léger, mais que voulez-vous il y a des séries dont il ne faut pas trop révéler et le mystère est l'un des fondements de cette série.


Comme dit plus haut, Higurashi, a l'image des jeux, est une série sombre, violente. Hors, elle s'avère très surprenante sur plus d'un point pour une série de ce genre, à commencer par son aspect graphique.

En effet le design des personnages s'avère très mignon, loin des standards habituels de ce genre de série. De même les couleurs choisit son plutôt chaude et chaleureuse. Pourtant cette esthétique créé un contraste avec la tension et la noirceur de la série qui ne fait que renforcer ces dernières.

Mais c'est surtout dans sa narration que Higurashi se montre le plus intéressant et original, en effet, comme dans le jeu, la série est divisé en chapitre. Chacun regroupant entre 2 et 6 épisodes, ces chapitres abordent à chaque fois Hinamisawa d'un point de vue différent. En réalité c'est comme si chacun d'eux est une pièce d'un puzzle que le spectateur doit reconstruire. Chaque partie apporte son lot de mystère et de réponse.

 

 

 

Bref une série pleine de mystère mais ce n'est pas l'unique réussite scénaristique, les histoires s'avèrent très bien construites dans leur narration, leur déroulement et leur ambiance.

Ça commence toujours de façon détendu, on note même la présence de gag qui semblent sortir d'anime humoristique à tendance Cartoon, puis petit à petits des choses étrange se passe, ça s'assombrit le stress devient de plus en plus pesant.

Regardez un chapitre de Higurashi c'est suivre les héros subirent une descente aux enfers, vers la folie et la cruauté. Croyez-moi, certains passages sont très durs et vous allez serrer les dents sur quelques séquences.

 


L'ambiance est excellente, d'une part pour la mise en scène, les angles de caméra et l'éclairage sont on ne peut mieux choisit. D'autre part les réalisateurs ont fait appel au célèbre Kenji Kawai pour la musique et le monsieur s'en est parfaitement sorti, ses compositions font plus que coller à l'ambiance elle valorise cette dernière, que ce soit les scènes gentillettes ou les passages angoissants, il n'y a aucune fausse note.

 

Techniquement la série est plutôt réussi, mais si globalement les dessins s'avèrent régulier dans 90 % des cas on notera une baisse de régime sur les dernier épisodes certains personnages étant moins bien dessiné qu'à l'habitude. Cela n'arrive qu'occasionnellement et sur 2 ou 3 épisodes mais c'est quand même dommage.

Un petit mot sur la VF, elle est excellente, les voix collent bien et le doublage se montre on ne peut plus convaincant dans les intonations. Du bon travail que l'on aimerait voir plus souvent.

 

 

Bon scénario, ambiance bien présente, mise en scène réussie, ajoutez une VF convaincante, Higurashi est une réussite. Amplement conseillé, non seulement dans le domaine de l'adaptation, mais également comme anime à part entière.



Où le trouver

 

C'est le jeune éditeur Anima qui propose la série en France sous le titre de Hinamizawa le village maudit. Il y a 6 DVD contenant chacun 4 ou 5 épisodes, en VO ou VF. Si l'image et le son sont bons, on regrettera qu'il n'y a que la stéréo de disponible et pas de son 5.1, ce qui aurait accentué encore plus l'ambiance.
Le dernier DVD est vendu avec un boitier, de très bonne qualité, afin regrouper tout vos DVD et un livret en papier glacé de 62 pages autour de la série (résumé des épisodes et personnages, paroles des générique et traduction...).

Par contre l'éditeur ne donnant plus signe de vie, pas sur qu'il sera disponible ad aeternam.

 


Eratum : Depuis le 28 Janvier 2010, l'éditeur aurait sortie une édition collector. Profitez en.

 





La série dans son intégralité en France en normal et collector



Note : Suite au succès de cette série, une seconde saison fut réalisé, une rumeur annonce parle d'une troisième saison est en cour de réalisation, mais elle date d'un moment déjà. Une OAV et un film live sont également disponibles.

Normalement le jeux est disponible en France, mais seulement sur commande, sous le titre "Le sanglot des cigales"

 

 

extrait de la VF

 


higurashi vf
envoyé par Kyosensei. - Gag, sketch et parodie humouristique en video.



29/01/2010
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres