Devil May Cry (2007)

Auteur : Kobayashi Hiroyuki, Madhouse

 

 

Bien que devenu rapidement populaire, la saga Devil May Cry aura mis du temps avant de connaître des adaptations qui se montreront moins nombreuse que pour d'autre franchise de Capcom comme Resident Evil, Megaman ou Street Fighter. En fait il faut apparemment attendre la sortie d'un nouvel épisode de la saga pour que l'on daigne apercevoir une adaptation. Si l'on a eu le droit a un comics pour la sortie de Devil May Cry 3, la sortie de Devil May Cry 4 lui s'est vu précédé de la sortie d'une série animé de 12 épisodes réalisée par le studio Madhouse.

 

Dans le monde de l'animation japonaise, Madhouse est un studio référence, c'est en leur sein que l'on retrouve des réalisateurs comme Kawajiri (Ninja Scroll, Vampire Hunter D) ou Satoshi Kon (Perfect Blue, Paranoïa Agent). Dans le domaine de l'adaptation vidéoludique, le studio était loin d'en être a ses premiers essais et avait déjà fait bonne impression avec l'adaptation de Gungrave, ou les très court mais sympathique King Of Fighters : Another Day. Bref, au vu du pédigrée il y avait de quoi être confiant vis-à-vis de l'annonce.

 

Sur le point technique, Madhouse ne déçoit pas, le design des personnages sont réussit et ont reconnaît direct les héros du jeu vidéo. L'animation est bonne et la mise en scène intéressante. Certes au niveau graphique on pourra repérer des irrégularités dans le design sur certain passage, mais l'ensemble se montre maitrisé et agréable à l'oeil.

Cependant malgré ses qualité graphique, il faut reconnaître que l'anime Devil May Cry peine à s'imposer au niveau de la narration.


Premier constat au niveau des personnages, si l'on est content de retrouver certain personnage du jeu vidéo, on reste plutôt perplexe quand a l'incrustation de nouveau protagoniste comme la petite fille Patty ou Morisson, tant leur utilité est limitée.

Mais la plus grosse déception vient de Dante. Car Madhouse a décidé de s'inspiré de sa version de Devil May Cry 2. On se retrouve Dante qui ne parle pratiquement jamais et manque d'arrogance, bref un héros qui a perdu une grosse partie de son charisme.

 

Plutôt que de s'axer sur une seule histoire, la série repose principalement sur l'idée de mettre en place une histoire différente par épisode. L'idée est loin d'être mauvaise, le souci c'est que la plupart des épisodes manquent cruellement d'intérêt et de tension.

Si la mise en scène est plutôt bonne, l'ensemble manque de punch, le pire venant des affrontements, ceux-ci étant non seulement courts mais en plus n'offre rien de spectaculaire contrairement au jeu, le coté chorégraphique passant quasiment a la trappe.

 

L'opening de la série

 

 

 

 

Sans être un anime honteux, Devil May Cry se montre décevant, la faute a une narration pas vraiment motivante et un Dante sans relief. Dommage quand on connait le passif du studio.

 

 

Où le trouver

 

Dybex a sortie l'intégrale de la série en 4 DVD. Noté que pour des raisons inconnues, il a fallu attendre 1 an avant la sortie des 2 dernier DVD.



20/05/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres