Kimi ga Nozomu Eien / Rumbling Hearts (2003)

Auteur : Tetsuya Watanabe

 

Note : Comme le titre occidental et vraiment moche dans son genre, j’utiliserai le titre japonais, mais tenez bien compte au cas où vous feriez des recherches que la série s’appelle Rumbling Hearts en France et en occident.

 

 

 

Kimi ga Nozomu Eien (que l'on pourrait traduire par : l’éternité que tu désires) est l’adaptation d’un éroge (jeux érotique). Antérieur à School Days, l’adaptation a suivit le même déroulement : c'est-à-dire, donner naissance à une série qui gomme les passages osés pour se concentrer sur l’histoire.

 

 

Haruka Suzumiya, jeune fille timide et réservée, est amoureuse de Takayuki Narumi. Mizuki Hayase, la meilleure amie de Haruka décide de se les faire rencontrer. Takayuki accepte de sortir avec Haruka sans réelle conviction, tout du moins au début, car très vite le jeune homme va éprouver des sentiments très forts vis-à-vis de Haruka. Alors que le couple est en parfaite harmonie…

 

Bon je m’arrête là car Kimi ga Nozomu Eien fait partie de ces titres dont il ne faut pas trop dévoiler l’histoire. Si le résumé peut faire penser à School Days avec l’histoire du couple et l’amie qui joue l’entremetteuse, il en est finalement l’opposé sur plusieurs points.

 

D’une part, dans son déroulement, Kimi ga Nozomu Eien met moins de temps à se montrer intéressant. Si le premier épisode s’avère d’un intérêt quelconque, dès le second la série dévoile ses atouts scénaristique qui incitera le spectateur à suivre les protagonistes et leurs mésaventures. Bref c’est une série qui capte bien vite l’attention du spectateur.

D’autre part, si School Day se révèle une cassure des séries romantiques en prenant une tournure sombre et glauque, montrant le plus mauvais coté des relations entre les personnages dans un triangle amoureux, Kimi ga Nozomu Eien se montre au fond plus classique dans ses relations.

 

 

 

 

Attention, plus classique ne veut pas dire sans intérêt, loin de là. Car la narration et l’histoire de Kimi ga Nozomu Eien se montrent diablement efficaces. Les protagonistes se retrouvent dans une situation réellement déchirante aussi bien pour eux que pour le spectateur. Car histoire de parachever le tableau que l’on apprécie ou non le genre, on s’attache à ces personnages et lorsqu’ils souffrent, on fini par souffrir avec eux. Le pire étant que personne n’est à blâmer dans l’histoire, ce qui ne fait que renforcer l’empathie envers les héros de cette histoire.

 

Techniquement, le dessin est plutôt soigné même si on note quelques  variations par moment, mais rien de choquant, d’autant plus qu’elles sont rares et très courtes. Les musiques elles sont bien choisies mais ne sont pas inoubliables.

La VF est bonne. Les voix collent aux personnages et les doubleurs jouent bien leurs rôles et mettent les bonnes intonations.


 

 

Vous l’aurez compris, pour peu que l’on aime le genre ou que l’on soit un simple amateur, Kimi ga Nozomu Eien se montre plus que convaincant, offrant une bonne dose d’émotion a travers son histoire et ses protagonistes. Touchante et émouvante c'est une très bonne série dans sa catégorie.

 

Où le trouver

 

La série est sortie intégralement en DVD chez l’éditeur Anima sous le titre de Rumbling Hearts avec choix des langues VO/VF, et quelques bonus minimum (bande annonce, clip et galerie d’image non interactive). La version intégrale (ou le 3°DVD avec coffret si vous achetiez un par un) est vendu avec un livret comprenant quelques infos, résumé des épisodes et plusieurs dessins et croquis préparatoires.
Malheureusement l’éditeur ayant déposé le bilan, les DVD ne sont plus édités, même si on en trouvent encore sur plusieurs sites de vente.

 



13/02/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres