Resident Evil : le projet abandonné.

 

Auteur : George Roméro

 

 

une affiche promotionnel (pas forcément officiel)

 

Comme vous le devinez au titre de l'article, ce dernier est un peu particulier puisqu'il aborde un film qui ne s'est pas fait. A savoir le projet d'adaptation de Resident Evil par George Roméro. Comment cela est-il possible ? Et bien tout simplement parce que si le film n’a pas vu le jour, le scénario, lui, avait été écrit et fini. Ce dernier est d'ailleurs la principale cause du désistement de Roméro. Nous allons découvrir le pourquoi du comment à travers cet article mi-critique mi-historique.

 

Tout commence en 1996 avec la sortie du jeu vidéo Resident-Evil. Ce jeu met le joueur dans la peau d’un policier, enfermé dans un manoir rempli de zombis et autres créatures mutantes. Je ne vais pas aller plus loin dans le résumé, beaucoup l'ont déjà fait et le mieux reste de découvrir le jeu par vous-même. Toujours est t'il que le titre de Capcom est un véritable succès, popularisant et démocratisant le genre du survival-horror. A la vue de cet engouement, très vite, les studios de Hollywood vont s'intéresser au potentiel commercial du film.

 

Au final c'est Constantin Film qui obtiendra les droits d'adaptation. Seulement, assez rapidement, les studios ont du mal à trouver la direction à prendre. Et, pendant deux ans, le projet n'abouti à rien. C'est en 1998 qu'intervient Capcom qui propose au studio de contacter le réalisateur Georges Roméro.

Si Capcom fait cette proposition, ce n'est pas sans raisons. D'une part, il est clair que Resident Evil est un hommage au film de zombies dont Roméro est tout simplement le géniteur de la forme que l'on connaît aujourd'hui. D’autre part parce que en 1998 Roméro a réalisé deux clips publicitaires pour la sortie de Resident Evil 2, dont le résultat avait plu au studio Japonais.

En effet, qui mieux que le père du genre pour réaliser cette adaptation ? D'autant que le bonhomme est bien connu et apprécié des fans de zombies et a tendance à rassurer les fans du jeu. Bref avoir Roméro derrière le projet c'est non seulement un bon coup de pub, mais c'est également s'assurer une base de spectateur.

 

La première des 2 pubs de Roméro :

 

 

 

 

 

George Roméro refusera dans un premier temps la proposition disant qu'il ne voulait plus faire de film de zombies et ne se sentant pas les épaules assez larges pour une telle adaptation (il faut aussi dire que le monsieur a toujours était méfiant vis a vis des gros studio de prod). Il changera d'avis durant l'année, de plus en plus séduit par l'idée et finira par accepter.

Dans divers interviews il explique qu'il ne souhaite pas faire un film de zombies comme ses précédentes œuvre et souhaite plus accentuer l’aspect ’’action’’ que dans la dénonciation ou la morale. Pour simplifier il dira que son projets serait proche de l'esprit d'Aliens de James Cameron. Mais en 1999, coup de théatre, Roméro est remercié et remplacé plus tard par Paul W.S.Anderson, connu pour Mortal Kombat.

 

Les raisons de ce licenciement sont plutôt floues à l'époque. Yoshiki Okamoto le producteur de Capcom donnera simplement cette explication dans le ’’Electronic Gaming Monthly’’ : ''le scénario de Roméro n'était pas bon, donc il a été viré''. Roméro lui, expliquera dans DGA magazine ''Je ne pense pas qu'ils étaient dans l'optique de vraiment faire une adaptation du jeu et faire quelque chose plus proche d'un film de guerre, plus lourd que ce qu'il devait être. Ils n'ont par conséquent jamais aimé mon script''.

 

Alors qui est dans le vrai et qui spécule, voir raconte n'importe quoi ? Si cette question était légitime à l'époque des faits, aujourd'hui -au vu des films d'Anderson et surtout du scénario de Roméro- c'est sans doute ce dernier qui est dans le vrai. Car on ne peut pas dire que les films d'Anderson soient bon scénaristiquement, ou respectueux de l’œuvre d'origine. Rien qu'avec ça on peut s'interroger sur la légitimité des propos d'Okamoto, S'il voulait vraiment un bon film pourquoi avoir accepté ceux là ? Le scénario de Roméro était-il si catastrophique ?

Après avoir lu le scénario de Roméro, je peux dire que la réponse est non.

 

Car si l'histoire écrite par Roméro laisse perplexe sur certains points dans ses débuts, il se montre très proche du jeu vidéo par ses protagonistes, ses lieux et son scénario. Ainsi l'on retrouve la plupart des créatures du jeu, les zombies, les chiens, les hunters et même les requins et la plante. Il en va de même pour les personnages : la plupart des membres des équipes Alpha et Bravo sont présents, on y retrouve même Ada Wong.

 

Le tout commence dans la partie extérieure du manoir, avant de se poursuivre à l'intérieur de ce dernier, pour continuer à travers les labos et se terminer sur un plan identique à celui du jeu. D'ailleurs, plusieurs éléments du jeu se retrouvent dans le scénario.

 

 

La seconde des 2 pubs de Roméro :

 

 

 

 

 

Au début, je parlais de details qui laissaient perplexe.

En effet, dans le scénario de Roméro, Chris est un civil métis amérindien qui a une liaison avec Jill Valentine. Cette dernières s’avère être un agent secret qui est contactée pour accomplir une mission. Les choses feront que les deux protagonistes se retrouveront l’un l’autre et seront embarqués dans les mésaventures à l'intérieur du manoir. Je dis que ça peut laisser perplexe car connaissant certains fans, ils auraient râlé rien que par le fait de changer le rôle de Chris par rapport au jeu ou il fait partie de l'équipe spécial et ou il n'a pas forcément une relation charnelle avec Jill.

Mais il ne faut pas oublier que l'on est dans l'optique d'une adaptation. Et par conséquent, qu'il faut savoir s'écarter des bases pour mieux coller au format ou à la vision du réalisateur. C'est ce que fait Roméro et explique plusieurs changements.

Le fait que Chris soit un civil a sans doute pour but que les spectateurs puissent s'y identifier. Le fait qu'il soit amérindien ou que Barry Burton soit noir, cela vient tout simplement de Roméro qui a toujours mis des personnes issues de minorité comme personnages principaux, voir comme héros.

 

En dehors de ça, le film suit grandement les lignes du jeu et la plupart des affrontements. C'est d’ailleurs son avantage et aussi son défaut car on imagine mal comment le film aurait put enchaîner toute les séquences sans risquer de lasser les spectateurs. J'avoue après la lecture, avoir eu l'impression de suivre une fuite vers l'avant perpétuelle. Mais bon, il faut rappeler que c'est un script de cinéma et que cet aspect enchaîné est typique du genre et pas forcément représentatif de l’œuvre finale. Œuvre finale que l'on ne verra jamais.

 

Donc, le script de Roméro se montre proche du jeu et bien axé sur l'action comme il l'avait annoncé. Alors, pourquoi les producteurs l'ont finalement refusé ? Et bien, après lecture, la raison est simple : le script de Roméro est violent. L'auteur met bien en avant la chair décomposée, les passages sanguinolents, il y a notamment tout un passage au début où l'on a clairement un cheval qui se vide de ses tripes en tentant de se lever.

Si le scénario de Roméro a été écarté, c'est principalement à cause de ça. Car il aurait livré un film trop violent et par conséquent qui n'aurait pas pu être vu par une large audience. Hors, Roméro n'est pas du genre à se plier face au major et leurs exigences. Selon la rumeur il leur aurait d'ailleurs balancé suite à la réaction des producteurs : '' Trop violent ? Evidement que c'est violent ! Avez-vous vu un seul de mes films ? Pourquoi avoir fait appel à moi dans ce cas ?''

Bref, au revoir le violent et récalcitrant Roméro et bonjour Paul W.S. Anderson le Yes-Man.

 

Le making off des pubs :

 

 

 

 

Bref voilà donc l'historique accompagné d'une petite critique de ce film qui ne verra jamais le jour et que j'estime personnellement être un joli gâchis. Maintenant pour les plus curieux, je vous laisse avec quelques liens ou vous pourrez trouver l'intégralité du scénario de Roméro afin que vous puissiez vous faire votre propre point de vue.

 

 

Où le trouver ?

 

Le film n'existe pas, mais le script peu ce trouver ici et là sur le net

 

En VO

 

//www.dailyscript.com/scripts/resident_evil_romero.html

 

 

En VF

 

//vince1708.skyrock.com/

 

 

PS : Par contre je ne sais pas qui avait balancé et surtout d'où il tenait que le film de Roméro aurait eu des Clowns Zombis, parce que ce n'est pas le cas (contrairement au comics).



30/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres