Resident Evil : Fire & Ice (2 000)

Auteurs : Ted Adams, Kris Oprisko, Lee Bermejo et Shawn Crystal.

 

 

 

 

 

Si Paul W. Anderson a clairement fait comprendre via sa trilogie qu'il avait la main mise sur les adaptions de Resident Evil en film live, dans le domaine de la BD et plus particulièrement des Comics Book, c'est Wildstorm qui possède les droit sur la saga. Si au début l'éditeur se contentait de sortir de courtes histoires (les RE Story), plus ou moins lié au jeu, en 2 000la filial de DC décident de sortir une histoire original qui sortira en 4 volume : Resident Evil : Fire & Ice.

 

 

 

Oui ils ont osé faire le gag des clown qui sortent d'une petite voiture dans un Resident Evil

 

Fire & Ice nous compte les aventures de l'équipe Charlie des S.T.A.R.S, groupe de 6 personnes formé après la catastrophe de Rancoon City, leurs missions consistent à mettre des bâtons dans les roues d'Umbrella. L'équipe est formé de Falcon, Leader et ancien militaire, Sheiva une amérindienne, Quan un australien d'origine Thai, Jesse, le punk spécialiste en informatique, Field, l'autre fille du groupe et Patrick qui est capable de ressentir la présence du G-Virus. Leurs aventures les mèneront a chasser Umbrella a travers le monde, du Mexique jusqu'aux régions arctiques.

 

A ce niveau du résumé vous devez déjà vous posé quelque question. C'est quoi cette équipe Charlie des S.T.A.R.S ? Les S.T.A.R.S étant une unité spéciale de la police Rancoon City, et cette dernière n'existant plus les S.T.A.R.S n'existent plus. On peu aussi s'interroger sur l'idée qu'un type puisse ressentir la présence du Virus. On est peut être dans un comic book, mais ce genre de pouvoir est plutôt hors de propos dans Resident Evil.

Et bien sachez que ce résumé n'est que le sommet de l'iceberg, car très vite le comic de Wildstorm montre des idées plus ou moins farfelu et hors sujet. Mais avant de m'étendre là-dessus, il faut préciser que selon certaine source, les auteurs de cette aventure n'ont jamais pu recevoir d'avis ou de retour de la part de Capcom. Cela expliquerait effectivement pas mal de chose, cependant les scénaristes Ted Adams et Kris Oprisko ont déjà travaillé sur les Resident Evil Story, ce n'est donc pas comme s'il débarquait sans rien connaitre de la saga. On se demande même comment ils ont put sortir et accepter certaines idées tant ces dernières sont farfelu.

 

Ainsi l'aventure commence avec nos héros faisant face à un cirque de zombies (fallait la pondre cette idée) avec tout ce que cela sous entend en clown zombie, monsieur loyal zombie, trapéziste zombie etc.… Un début plutôt costaud sur ce point. Les zombies de ce Comics on d'ailleurs des comportements bizarre, outre le fait que certain s'arrache leur membre pour les balancer sur les héros, beaucoup de zombis ont des comportements trop humain (porte des bougies, se tiennent la main…). Les autres monstres ne sont pas en reste. Si ont peut concevoir un loup mutant, la vision d'un orque bipède ou d'un manchot mutant laisse sceptique.

Histoire de parachever le tableau, le méchant scientifique et son serviteur semble tout droit sortir d'une mauvaise série B tant leurs design et comportements se montrent Kitch au possible. Et puis vu qu'on est plus à ça près, autant évoqué les idées complétement débile comme le coup des clown zombie sortant d'une petite voiture ou les cactus planter formant un sigle de produit chimique.

 

 

 

 

Parlons maintanant du design, il est tout sauf convaincant. On sent effectivement que 2 personnes ont travaillé dessus ce qui expliquerait le contraste entre certaines planches. Lee Bermejo qui a déjà travaillé sur RE Story se serait surtout occupé des couvertures et Shawn Crystal, dont c'est le premier travail, se serait chargé du reste.

Soyons clair et honnête, si  certaine planche se montre réussi dans le design, la plupart d'entre elle se montre tout simplement moche.

D'une part à cause d'une utilisation douteuse de la couleur et des ombrages ratés qui font que l'on a parfois l'impression d'assisté a un dessin fait sur Flash. D'autres part, tout simplement parce que les auteurs ne s'embête pas et se contente du strict minimum, voir pire le dessin se montrant plus que sommaire par moment.

 

La mise en scène et les situations sont nulles, aucune tension, aucun suspens, aucun cadrage intéressant ou réussi. Pire certaine séquence sont tout simplement ridicule, et combiné avec les carences du design, on obtient des morceaux d'anthologie, mais pas dans le bon sens du terme. Personnellement, la charge du tyran restera un summum tant la mise en scène combiner a l'absence de décors et au dessin minimaliste prête à rire.

 

 

 

Beware...Here come the evil Penguin !

 

Je peux paraitre sévère avec ce Resident Evil Fire & Ice, mais il est clair que si vous cherchez une bonne BD basé sur la saga de Capcom, ce n'est pas vers ce produit qu'il faut se tourner. Histoire original qui part dès le début dans le nawak, réalisation plus que discutable aussi bien sur la forme que le fond, Fire & Ice n'est pas ce dont Wildstorm peut être le plus fier.

 

 

Où le trouver ?

 

Le comic est désormais sortie en france sous le titre de Resident Evil : La glace et le feu au édition Fusion Comic. Il sagit de la même édition que l'américaine, avec les courte histoire Resident Evil Story inclus.




 

 

En Bonus

 

La charge du Tyran

 

 

 

Quand je vous disais que c'était mémorable



18/12/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres