Prisoner of Ice Vol. 3 : La cité des abîmes (1994)

Auteur : Mosdi, Chardot, Freddy Emm.





La cité des abîmes est le dernier volume de la trilogie BD Prisoner of Ice, instauré par Infograme afin de développer l'univers du jeu vidéo.





Un groupe de chercheur américain, par en expédition dans les régions de l'antarctique, ils se retrouvent en concurrence avec une équipe allemande, dirigé par deux scientifique norvégiens et le général allemand Ernst Dietrich. L'expédition aura vite fait de tourner à la suspicion et au cauchemar.

Nous retrouvons encore une fois Chardot et Mosdi derrière ce scénario, qui non seulement se veut une préquel quasi direct au jeu, mais en plus fait directement référence à l'œuvre de Lovecraft, puisque l'action se situe dans les montagnes hallucinés.


Malheureusement, malgré cette référence on ne peut plus intéressante, la narration de ce troisième volume à plus de mal à convaincre que ses prédécesseurs pour des raisons de dynamisme. Car Si la Geôle de Pandore et le Glaive du crépuscule entraient assez vite dans l'univers des grands ancien, il faut un certain temps à la cité des abîmes avant que l'histoire ne démarre réellement. Ce problème de rythme, même s'il s'arrange grandement sur la fin, n'est pas le seul bémol de ce volume comparé aux précédents.





Le design de Freddy Emm est sans doute celui qui à le plus de mal à convaincre des trois volumes. Si le premier avait un coté nerveux/étrange qui se montrait on ne peut plus efficace lors des scènes surnaturelles et si le second avait un style plus classique mais tout autant maitrisé dans la narration, le dessin de la cité des abîmes est le plus déroutant et qui peine le plus à ce mettre en valeur.


Il faut cependant reconnaître que la mise en scène reste maitrisée, et qu'une fois que l'intrigue se lance pour de bon, elle se suit sans problème jusqu'à la fin. De même, étant une préquel direct du jeu, ce troisième volume se montre un complément intéressant au soft.





Au final, sans trahir la saga et ses prédécesseurs, le design très particulier et le fait que l'intrigue prenne du temps avant de se lancer font de la cité des abîmes (sans être mauvais on est d'accord) le volume le plus faiblard de la saga. Malgré tout, il reste une BD intéressante dans l'univers de Prisoner of Ice et trahi en rien ses origine Lovecraftienne.




Où le trouver


Comme pour les deux autres, il faut regarder sur le net ou il peut se trouver à des prix très raisonnable.



05/03/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres