Metal Gear Solid (2005)

 

Auteurs : Kris Oprisko, Ashley Wood

 

 


 

 Si Metal Gears existe depuis le MSX, c'est avec la sortie de Metal Gears Solid sur la première Playstation que la saga commencera a devenir culte. Pourtant malgré un succès de plus en plus croissant au fil des épisodes, la série ne connut pas beaucoup d'adaptation. Il y a une raison très simple à cela, Hidéo Kojima est très paternaliste vis-à-vis de sa série et n'a pas tendance à accepter que n'importe qui fasse n'importe quoi avec. Ce n'est pas pour rien que le film, pourtant prévu et annoncé, n'a toujours pas vu le jour.

Cependant, Metal Gear aura quand même droit à une adaptation sur format papier. Et comme dit plus haut, on sent que Kojima a participé la création de cette œuvre.

 

 

 


Un point qui ne trompe pas sur l'idée que Kojima à supervisé ou donné des directive à la maison d'édition est la présence d'Ashley Woods au dessin. Ce choix n'est pas annodin, car Wood, travaillera sur le futur Metal Gear Solid 4. Ashley Wood est également un auteur reconnu dans le domaine.

La présence de Wood au dessin deux effets non négligeables, d'une part, il permet de rassurer le fan sur le sérieux de l'adaptation, d'autre part, le style de Wood offre une identité à l'œuvre qui a parfois des allures de graphics novel. Un style très aquarelle en ressort, et si les dessins de moindre importance se montre parfois minimaliste (enfin, ça concerne vraiment les détails), force est de reconnaître que Wood se montre efficace dans la mise en scène et le cadrage.

 

 

 


Niveau reproche, le principale point sur lequel on pourrait s'attardé est le travail du scénariste Kris Oprisko. Ce dernier ne prend pas beaucoup de risque et se contente de suivre la trame du jeu, on notera quelques rajout, comme une bref rencontre entre le ninja et Psycho Mantis.

Cependant, peut-on vraiment le lui reprocher, dans la mesure ou le scénario du jeu d'origine se suffisait a lui-même ? Pas vraiment, là encore les fans ont de quoi être rassuré.

 

 

 


Si, au niveau scénaristique, l'adaptation se contente de suivre la trame du jeu (ce qui n'est pas forcément un mal), la patte de Wood offre une identité a l'œuvre, qui se montre au final une adaptation rassurante et sérieuse du hit de Kojima.



Où le trouver ?


L'éditeur Soleil, n'a sortie que les 2 premier volumes, il faut donc se rabattre sur l'import pour profiter de l'œuvre dans son ensemble.

Ou alors vous pouvez toujours tentez la version PSP, intitulé Metal Gear Solid Digital Graphic Novel et qui reprend les dessin de Wood et le scénario d'Oprisko.

 

 




05/02/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres