King of Fighters (2010)

Auteur : Gordon Chan

 

 

Bon, inutile de tourner autour du pot, le film King of Fighters est un ratage. Plus que ça, il s’agit sans doute d’une des pires adaptations filmique d’un jeu vidéo jamais réalisée, je serais même tenté de dire LA pire adaptation filmique, et dieu sait qu’il y en à des prétendantes à cette palme. En fait c’est plus qu’une mauvaise adaptation. C’est une honte, une insulte au monde du cinéma et à l’amateur de film.

 

Le nom du studio aurait dut nous mettre la puce à l'oreille

 

Mais qu’est ce qui fait que cette adaptation est pire que La Légende de Chun Li, Double Dragon ou Far Cry ? Et bien tout ça est dut à un élément simple, King of Fighters a lui un truc qui le différencie des autres, c’est qu’il méprise clairement le spectateur.  En quoi ? Explication :

 

Prenez un film de Uwe Boll : Il est mauvais parce que le réal est un mauvais scénariste et un gars bourrin, mais le réal fait les films qu’il lui plait comme il entend. Prenez Double Dragon film mauvais car sans cesse réécrit confier a des réal qui se sont démerdé comme ils pouvaient. Vous voyez ou je veux en venir ? Oui ces films sont mauvais, ils sont mal filmé, mal réalisé ou complètement à coté de la plaque certes, mais pas intentionnellement mauvais.

Avec King of Fighter, on atteint un autre stade. C’est nul, mais il est clair que non seulement le réalisateur le sait, mais qu’en plus il n’en a rien à foutre. Pire il enfonce le film dans la nullité.

 

 

Le réalisateur, c’est Gordon Chan, si ce nom ne vous dit rien sachez que le monsieur est derrière des films comme Fist of Legend avec Jet Li ou Jackie Chan sous pression. Bref le monsieur à travaillé avec des grand noms du cinéma d’art martiaux, et les films suscité sont d’ailleurs bon dans leur genre. Si j’insiste sur ce point c’est pour montrer que le réal n’est pas forcément un cancre ou du moins il devrait savoir quand quelque chose ne va pas. Après tout Corey Yuen Kwai avait par exemple réussit à s’en sortir sur Dead or Alive en jouant volontairement sur le kitch et en assurant les combats.

Mais Gordon Chan lui, a agit autrement, avec un j’m’en foutisme qui ressemble à un grands doigt d’honneur fait au spectateur.

 

 

Gros plan illisible, mollesse, objet cachant l'action... Les combats de Kof cumulent tout ce qui ne faut pas faire.

 

 

J’aime autant vous prévenir, si on doit énumérer tout ce qui ne va pas, il y en a pour un sacré moment. Donc je vais essayer d’aller au plus direct. Commençons par le scénario :

Alors en gros, des joueurs s’affrontent dans un monde parallèle grâce à des machines. Mais Rugal profitant d’une exposition profite pour voler des objets sacré qui lui permettront de dominer le monde parallèle et au fur a mesure, la terre. Seul moyen d’affronter Rugal, retrouver le sabre des Kusanagi.

 

Vous ne vous rendez pas compte à travers ce résumé, mais le film se fout de votre gueule à longueur de temps. Outre le fait de ne pas respecter du tout le jeu vidéo le film n’arrête pas de prendre les spectateurs pour des cons. Rugal arrive tout seul avec juste un flingue à voler les objet lors d’une exposition unique au monde (ce qui normalement veut dire beaucoup de gardiens). Kyo dit sans cesse ne pas savoir ou se trouve le sabre avant de le sortir d’une boite sous un lit, d’ailleurs le même personnage passe son temps à réparer les motos et s’avère une merde aux combats au début, mais il deviendra super doué sur la fin. C’est tellement logique tout ça…

 

 

.

Maintenant on vient à la réalisation. Et c’est là où l’on se rend compte que oui, Gordon Chan se moque totalement de ce qu’il fait. Les affrontements, par exemple, sont une accumulation de TOUT ce qu’il ne faut pas faire dans un film de combat ! Très gros plan lors des affrontements, combat caché par des objets en premier plan, cadrage qui empêche de profiter des impacts et le tout est horriblement mou (il faut dire que seul 2 ou 3 des acteurs on des connaissances en art martiaux). Si on peut comprendre ces erreurs chez un débutant, ce n’est pas le cas de ce réal qui a déjà un passif dans le domaine.

 

Hors des combats c’est encore pire. Vous l’avez peut être constaté, mais la plupart des images que j’ai posté sont de traviole. Ce n’est en aucun cas de mon fait, c’est comme ça dans 90% du film ! Pourquoi ? Envie de faire "stylé" ? De faire croire que c’est dynamique ? Oublie du niveau à bulle ? Aucune explication ne me vient en tête.

Les décors de l’autre monde sont dignes d’un film porno, je n’exagère pas. Moche et minimaliste au possible on a du mal à voir ce qu’il pourrait évoquer d’autre.

 

 

 

ça c'est le meilleur décors du film, c'est vous dire le niveau

 

Mais le plus effarant, c’est que le réalisateur se permet des trucs qu’aucun réalisateur travaillant un tant soit peu sérieusement aurait mis, qui aurait foutu la honte à n’importe qui d’autre et qui ne fait que mettre dans l’embarras le spectateur qui subit ça. Musique de Corridas avec des « olé !» lors d’affrontement, commentaire de baseball et bien d’autre ! Le tout conclu par une fin ou le fantôme du père de Kyo apparait pour féliciter son fils, histoire d’enfoncer le dernier clou de l’indignation. (Oui j’ai spoilé, mais comme ça vous n’aurez pas de raison de voir le film)

 

 

.

exemple des trucs qui confirment que oui, on se fout de vous !

 

 

Parlant de honte, on aurait presque de la peine pour certain acteur qui se retrouve dans cette catastrophe. On pense notamment à Ray Park. Réussir à s’extirper du bourbier de Mortal Kombat : Anihilation pour se retrouver humilié (c’est le mot qui convient) dans une œuvre pire 13 ans après, ça fait mal, surtout quand on a eu des rôles de prestige entre temps.

Par contre pour les acteurs comme Sean Faris qui interprète Kyo, on à qu’un seul désire : qu’il se retrouve définitivement au chômage tant sont jeu transpire le désintérêt.

Inutile évidement de préciser que aucun acteur ne ressemble au personnages qu’il est censer représenter.

 

Ray Park...

 

 

...Une certaine idée de l'humiliation

 

 

Ne vous moquez pas, ce pauvre type a été Darth Maul dans Star Wars et Le crapaud dans X men

 

Ma critique peut paraitre sévère ou éxagéré, mais il faut bien se mettre en tête ceci : qu’un film soit mauvais est une chose, mais qu’il se foute clairement de la gueule du public en est une autre. Et le film de Gordon Chan fait clairement partie de cette catégorie qui n’a aucun respect envers ses clients. Un film détestable.

 

Où le trouver ?

 

Bonne nouvelle ! Le film n’ai pas sortie en France !

Et même s’il sort un jour, jamais je ne vous préviendrez.

Le film vous méprise, autant en faire de même à son égare



28/02/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres