Fatal Fury 2 : The new battle (1993)

Auteur : Kazuhiro Furuhashi

 

 

Jaquette américaine

 

 

Fatal Fury 2 sort 1 an après le premier téléfilm, et est sa suite directe scénaristiquement. Vu la faible qualité du premier téléfilm, on est en droit d’être inquiet quand à ce second épisode. Aurait on là un nouvel anime difficilement digérable ou a une amélioration ?

 

Apprenant la défaite de Geese, un mystérieux combattant du nom de Wolfgang Krauser décide d’affronter Terry. Ce dernier se fait mettre à terre par Krauser en moins de temps qu’il n'en faut pour le dire. Complètement abattu et démoralisé, Terry parcours le pays sans réel but, suivit par un jeune gamin du nom de Tony.

 

 


 

Bon, c’est bien gentil de parlé du scénario, mais globalement, ça vaut quoi cette suite ?

Et bien ça s’améliore, sans doute grâce au changement de réal plus inspiré, à savoir Kazuhiro Furuhashi (qui réalisera plus tard les OAV de Kenshin), le chara design n’a pas changé lui, toujours signé par Masami Obari.

L’amélioration se ressent déjà au niveau de la durée, on passe de 46 min à 68 min. Un gain de 22 min qui seront bien utilisé.

 

Scénaristiquement, ce second épisode s’écarte légèrement du jeu, délaissant l’idée du tournoi. Autre liberté prise, Geese est toujours vivant contrairement au jeu. Cela permet une meilleure continuité et plus grande logique que dans la saga vidéoludique ou ce dernier mourrait tous les 2 épisodes. Notons aussi que comme il fait suite au premier film, et fait référence à certain élément de ce dernier, il est conseillé d’avoir vu Fatal Fury 1 afin de pleinement profiter de sa suite.

 

Grace au gain de temps, l’histoire  semble beaucoup moins précipité et mieux construite, et si elle s’attarde toujours principalement sur Terry, nos autres héros, Andy et Joe se voient gagner du galon, décidé à trouver Krauser et à venger l'honneur de leur amis/frère. Maï apparaît et avec elle tout le fan service qui se doit, collant toujours au basque d’Andy, elle se montre très présente dans ce second film.

Évidement, tous les persos n’ont pas le même traitement de faveur, certain comme Kim sont là pour assuré le quota de combat, d’autre juste pour montrer qu’ils existent, mais à la manière de Street Fighter 2 : The animated movie, on est content que le réalisateur ait pensé à eux, ce qui n’était pas le cas du premier.

 

 

Nippon Ichi !

 

Parlant des combats, là aussi ont sent une net amélioration. Plus long et mieux construit, même si certains gardent un goût de trop peu, l’effort est là, le dernier combat est vraiment réussi par exemple. Bref pour faire simple ont a le droit à de vrai affrontement.

Techniquement, il y a aussi du progrès, les dessins sont plus réguliers et l’animation plus correcte, même si on reste dans le statu de téléfilm avec tout ce que cela implique.

 

 

Des combat plus dynamique et mieux réaliser

 

Cependant n’allez pas croire que tout est parfait. Ainsi le scénario, mais surtout les motivations des protagonistes se montrent moins intéressantes. Une recherche de vengeance, c’est bien plus parlant que de savoir qui est les plus forts. Le personnage de Tomy est sans intérêt en plus d’être plutôt idiot et agaçant (il est fan de Terry mais ne le reconnait pas la première fois qu’il le voie). On pourrait aussi évoquer le fait que Krauser ne ressemble pas a sa version vidéoludique ou que l’on n’entende pas le fameux Dies Irae de Mozart qui servait de fond sonore pour le jeu (même si la musique la remplaçante est plutôt réussi).

 

Pour la VF faite un tour ici.

 

 

 

Fatal Fury 2 est nettement supérieur à son prédécesseur aussi bien dans sa réalisation que dans sa construction. Sans être un grand anime, il s’avère divertissant et tout a fait regardable.

 

Où le trouver ?

 

Comme le précédent épisode, oublier la VHS de Shuriken et optez plutôt pour le DVD chez Blackbone.

 




01/02/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres