Far Cry (2008)

Article réalisé par Dark DooDoo de gamepédia


Auteur : Uwe Boll





Il va vraiment falloir qu'un jour, quelqu'un m'explique pourquoi les détenteurs des droits de jeux vidéos connus et reconnus continuent à confier les portages de leurs bébés à un mec comme Uwe Boll !


Un brave type ce Uwe, d'ailleurs. Un allemand couillu, ambitieu et non dénué d'un certain humour, il aime les bonnes choses, les jeux vidéos et le bon cinéma d'action. Mais si il y a bien une chose que notre "ami" n'est pas, c'est un bon réalisateur.
Selon moi, son seul bon film est "Postal". Et encore...il est trés perfectible. Sur une vingtaine de réalisations, c'est pas terrible. Mais ce qui est encore pire, c'est que, dans son "palmarès", on décompte pas mal d'adaptation de jeux cultes qui auraient mérité mieux que ça...






Bref, revenons à "Far Cry" donc, dernière adaptation en date du tâcheron sus-nommé et qui n'est, comme d'hab', toujours pas sortie dans nos belles contrée (et ça ne risque pas).


L'intro nous montre des soldats bien minables paumés dans une foret de pinèdes se faire attaquer par quelque chose de trés méchant. Cascades bidons, effet pyrotechniques digne du 14 juillet à Trifouillis-les-Oies, acteurs ridicules, musique dignes des meilleurs téléfilms de M6...bref, dès le départ, le ton est donné ! Peu après, on retrouve Jack Carver, capitaine-pillier-de-contoir d'une épave flottante, non pas dans le Pacifique, mais sur la côte canadienne (c'est moins glamour, mais on fait avec les moyens du bord), tentant de montrer des baleines à des touristes américains con-sommateurs (ce qui donne d'ailleurs droit à une scene aussi ridicule qu'inutile). Il est désormais allemand et a une voix de tarlouze (merci Til Schweiger). Sa mission conduire une journaliste sur une ile qu'elle suspecte de cacher une base d'expérimentations militaires où travaille son oncle, ancien pote de régiment de Jack...le hasard fait bien les choses...






Soyons clair, ce n'est peut-être pas le plus mauvais film que j'ai vu de ma vie, mais on est franchement pas dans le haut du panier ! On remarque tout de suite un manque de moyens évident, ainsi qu'un amateurisme certain. Et ça, c'est triste. Parce que Boll fait quand même des films depuis pas mal de temps et les caméras tremblotantes dans les scénes de dialogues ou les angles saugrenus qui desservent l'action, c'est consternant !


Mais il n'est pas le seul fautif de ce beau foutoir puisque les acteurs sont eux-mêmes indignes de leur profession tant ils ont l'air de s'en foutre. Ca se ressent dans leur jeu et leurs dialogues (je l'ai vu en VOSTF...) qu'ils sont là uniquement pour le cachet. Mais en même temps, comment les blâmer: les dialogues sont insipides, les scenes d'action sont plates et sans saveurs (un comble pour l'adaptation d'un FPS), mais quand on voit la tronche des cascades...) et l'histoire est mauvaise dans un domaine vu et re-vu. Et que dire des musiques tout droit sortie des années 70 ou d'un téléfilm à petit budget. Quelle ambiance, mes amis...je me suis endormi devant !


Alors pour conclure, une petite précision sur la différence entre "navet" et "nanar". La différence en est que le navet est un mauvais film sans âme dont le seul but est le fric, le nanar est un mauvais film mais dont il se dégage quelque chose, une certaine envie de bien faire, une certaine portée "artistique", voir un aspect fauché, totalement assumé et sans prétention, et qui est, du coup, agréable à voir.





Far Cry est incontestablement un navet. Mais le pire, c'est que son réalisateur est convaincu qu'il s'agit d'un bon film d'action...Moui, bah dans le genre, on a Commando, avec Schwarzie, et c'est 1000 fois mieux !

 

PS: mention BN (Bien Naze) pour les scènes en bagnole...Même pas drôles, juste à pleurer.


Par Dark Doodoo




Ou le trouver ?


Le film est sortie en DVD, parfois sous le nom de Far Cry Warriors et reprenant le visuel de la jaquette de Far Cry Predator.




petit plus de grégoire01


Pour la petite histoire, il semblerait que pour acquérir les droits du film auprès d'Ubisoft, Uwe Boll aurait envoyé une tierce personne qui s'est arrangé pour ne pas divulguer le nom du réalisateur. Quand Ubisoft s'est rendu compte de la supercherie, ils tentèrent tant bien que mal de récupérer les droit, mais trop tard.


Sinon pour le film, sans surprise c'est un échec
Alors que dans le jeu, Jack Carver était un type de la trempe de Maclane, a savoir il lui arrive que des emmerde, il s'en prend plein la gueule, mais c'est un dur a cuir et il s'en sort, même a moitié mort.

Dans le film, il est pathétique.
Faut dire que Boll n'a rien trouvé de mieux que de lui collé une fille qui ne sert a rien d'autre que de justifier une pseudo romance avec des dialogues bien nazes (une autre spécialité de tonton Uwe).
Comme si ça suffisait pas, en plein milieu du film, voilà qu'arrive Emillio. Sans doute l'un des type les plus lourdingue de la terre.
Jack Carver ne méritait pas ça...



23/04/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres