Devil May Cry : L'ange Déchu (2005)

Auteurs : Pat Lee, James Mc Donough, Adam Patyk

 

 

Si Devil May Cry 1 a été un succès reconnu aussi, bien commercial que critique, sa suite elle avait eu l'effet d'une douche froide. Afin de rectifier le tir, Capcom alla à fond dans la promotion du troisième épisode, allant jusqu'à argumenter "Vous avez aimé le premier Devil May Cry, Vous aimerez Devil May Cry 3",c'est vous dire s'ils avaient envie de faire oublier l'erreur de parcours. Histoire de vraiment marquer le retour aux sources, Devil May Cry 3 n'est pas une vraie suite mais une prequelle de Devil May Cry.

Évidement, qui dit promotion, dit outil promotionnel, et Capcom sortie une série de quatre comic afin de promouvoir Devil May Cry 3. Seulement voilà, le comic Devil May Cry : L'ange Déchu (titre français) est sans doute l'un des outils promotionnels les plus maladroits jamais sortie.

 

 

 

 

Quand je dis que cet outil promotionnel est maladroit, ce n'est pas dans son dessin.  Il y a beau avoir 2 dessinateur et que la différence de style se fait sentir par moment, le dessin est maitrisé, les couleurs sont bien choisit, on reconnait les personnages facilement. Non, il serait de mauvaise fois de dire que le dessin est foiré. Mais alors quel est le problème de cette adaptation ?

 

La première question que l'on pourrait se poser est la suivante : Pourquoi un comic sensée promouvoir la sortie de Devil May Cry 3 suit la trame de Devil May Cry 1 ? Là, se pose le premier problème, plutôt que de créer une histoire inédite qui pourrait servir de mise en bouche au nouvel opus, les auteurs préfèrent reprendre la trame du 1, de l'arrivée de Trish jusqu'au combat contre Néo Angelo. Hors DMC 1 (j'utilise l'abréviation histoire de facilité la tache) se passant longtemps après le 3, on se demande l'intérêt d'une tel démarche.

Pire que tout, l'histoire se termine sur un "à suivre dans Devil May Cry 3" ! A ce niveau, on se situe à la limite de la publicité mensongère et finira par embrouiller ceux qui ne connaissent pas la série et espèrent avoir la suite de l'histoire dans le troisième jeu.

 

 

 

 

Bon mais en dehors de cela, si on met de coté l'idée d'outil promotionnel et qu'on s'en tient au fait que c'est l'adaptation du premier épisode, ça vaut quoi ? Et bien même en partant de ce principe il y a quelque problème.

Déjà, le fait que ça se termine en "a suivre", c'est un peu comme si on vous empêchez de finir une assiette, on risque d'avoir du mal a apprécié l'ensemble. Mais en plus c'est mou, on a du mal à rentrer dans l'action, et si la mise en scène n'est pas honteuse, elle a du mal à accrocher le lecteur.

 

Mais le plus gros problème dans l'histoire, c'est Dante. Si Vous n'aimiez pas le Dante de DMC2 ou de la série animée, vous aurez du mal a apprécier celui de la BD. Car si contrairement à ses homologues, le Dante du comic se permet d'aligner quelques mots, c'est souvent pour dire des trucs d'une platitude exaspérante. Oublié toute arrogance, il n'en a que très peu, et ça fait rarement mouche.

Histoire d'en rajouter une couche, non contrent de ronchonner dès que possible, il arrive plus d'une fois au monsieur de baisser les bras ou de se dire qu'il est dans la merde et se demander comment il va s'en sortir. Pire que tout, il lui arrive de fuir un combat (même contre des marionnettes les premiers ennemis du jeu). Au final, on a du mal a s'attacher à lui.

 

 

Ce que Dante dit entre autre : "Oh ! Sans déconner c'est même sans aucun espoir"

"Maintenant que j'y pense... J'ai toujours eu le chic pour sous-estimer la gravité d'une situation"

 

 

Si Devil May Cry : L'ange déchu est plutôt réussi au niveau du dessin, la narration et le rythme ne suivent absolument pas, sans compter qu'on a du mal a retrouver le Dante du jeu . Un outil promotionnel maladroit a l'intérêt plus que relatif.

 

 

Où Le Trouver

 

Le comic est sortie en intégral aux édition Albin Michel



15/01/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres