Art of Fighting (1993)

Auteur : Hiroshi Fukutomi

 

 

 

 

Quand on regarde le nom du réalisateur on a quelque doute sur la qualité potentiel de l’œuvre, en effet nous retrouvons à la réalisation Hiroshi Fukutomi. Si son nom vous dit quelque c'est que ce monsieur était déjà le réalisateur du premier Fatal Fury 1. Bref ce n’est pas forcément de bon augure.

Mais bon, normalement et  pour peu qu’ils aient retenu leur erreur, avec le temps les gens s’améliorent dans leur domaine et leur nouvelle œuvre surpasse souvent les précédentes.

D'un certain point de vue, c'est le cas, car avec Art of Fighting Fukutomi réussit à faire pire que Fatal Fury 1.

 

  .

Y a pas de quoi rire en fait

 

 

Le jeu vidéo Art of Fighting est l'un des rares jeux de combats scénarisé de A à Z. Chaque affrontement étant ponctué de dialogue faisant avancer le scénario. L'histoire était des plus classiques, Ryo et Robert partant à la recherche de Yuri la sœur de Ryo à travers la ville de South Town. L'adaptation n'aurait donc pas du être trop complexe pour le téléfilm, pourtant les scénaristes ont décidé de se compliquer la vie en rajoutant une sous intrigue sans intérêt et amené de façon grossière, jugez plutôt :

 

Alors que Ryo, aidé par Robert, essaye de retrouver un chat pour payer ses fins de mois (sic), nos héros se retrouvent dans un immeuble où un type se fait descendre sous leurs yeux par des malfrats menés par Jack. Pensant que Ryo et Robert sont des amis de la victime, Jack leur ordonne de lui rendre "la chose", mais nos héros arrivent à s'enfuir. Cependant Jack travail pour un dénommé Mr. Big, et ce dernier veut vraiment récupérer "la chose" allant jusqu'à kidnapper Yuri, la sœur de Ryo.

 

Bon, je sais ce que vous vous demandez : c'est quoi "la chose" en question ?

Un diamant. Et oui, les scénaristes ont jugé que rajouter cet élément scénaristique serait un plus, alors qu'en fait il ne donne que du ridicule à l'histoire.

Déjà, dites vous que pendant la moitié du film les protagonistes diront "la chose" plutôt que "le diamant", sans doute pour ménager le spectateur qui aura pourtant rapidement compris de quoi il retourne grâce au journal TV.

Ensuite qu’a-t-il de si particulier ce diamant ? Rien ! C'est juste un diamant. Mr Big envoie ses hommes kidnapper une fille et risquer plus d'une fois de se faire pincer par la police pour un simple diamant. Parce qu'il aime les diamants le bougre, quitte à ressembler a une grande folle à force de s'en parer sur les doigts et les oreilles.

Bref, oubliez MR.Karaté ! Oubliez le Cliffhanger de fin ! Oubliez tout du jeu ! Rien n’a été fait pour le respecter l'œuvre originale, et ce n’est rien comparé aux personnages.

 

 

.

Yuri, un exploit d'adaptation dans la mesure ou elle ne ressemble ni a sa version d'Art of Fighting 1, ni celle du 2, mais en plus est d'une banalité affligeante.

 

 

Le chara-design est sans âme et sans personnalité, la plupart des protagonistes ne ressemblent pas, mais alors pas du tout, à leur modèles d'origines. Mais même lorsque ces dernier y ressemble un tant soit peu physiquement, leur mentalité est complètement improvisé. Robert est insupportable, King n'a aucune classe, John le militaire est réduit au rôle de psychopathe qui lèche son couteau, la liste est longue et personne n'est épargné, sauf les personnages manquants.

On est d'ailleurs content pour une fois que des personnages des jeux soit absent, ça leur permet d'éviter d'être humilié.

 

.

Mr Big dans toute sa virilité

 

 

Le design est irrégulier, il alterne entre le moche et le sans intérêt. Même les décors subissent des fantaisies, une piscine verra sa taille varié passant d'une taille normal à celui d'un lac. On atteint des sommets du cheap avec des effets de lumière peint directement sur les décors.

 

.

La pisicne magique, qui change de taille et de lieu d'un plan à l'autre


L'animation est misérable dans 99 % des situations, et les 1 % ne correspondent pas aux combats. Ces derniers sont tout simplement raté mal animé, mal mis en scène et n'offre aucune sensation, aucune tension, le combat entre Robert et King est sans doute l'un des pires combat de l'histoire de l'animation. Le seul affrontement un tant soit peu réussi (entre King et Ryo) ne dure pas plus de 10 seconde, pas de quoi sauver les meubles.

Un dernier truc sur les combats, à aucun moment vous ne verrez de coups spéciaux, pas une seule boule de feu, pas un seul double strike, même le fameux ho shotoken est absent, rien n'est fait pour satisfaire un tant soit peu les fans.

 

Un extrait de "combat" : ici entre Robert et King


 

 

.

 

Pour finir, possédant uniquement la VHS de chez Shuriken/TF1, je n'ai donc put voir ce dessin animé qu'en VF, je n'ai donc aucune idée de la VO, mais cela n'empêche pas de se rendre compte que la VF est raté, les doubleurs ne sont pas convaincant et il y a trop une tendance a la vulgarisation.

 

 

 

Une dernière pour la route, qui montre bien l'idiotie des scénaristes qui n'ont rien trouvé de mieux que de sortir un "Eh regarde" pour tirer le héros de cette situation.

 

 

Art of Fighting est une très mauvaise adaptation, j'irais jusqu'à dire que c'est l'une des pires qui ai été faite dans le domaine de l'animation. Fatal Fury 1 était mauvais, mais avait le mérite de ne pas trahir la trame principale. Art of Fighting n'a même pas ce mérite. Ce n'est pas que rien est fait pour satisfaire le fan, c'est que tout est fait pour l'énerver.

Rien ne sauve cette anime de 45min (auquel on peut enlever 5 min de générique sans intérêt) : L'histoire est nulle, l'animation et le design ratés, la musique oubliable et le tout profondément sans respect de l'œuvre originale, un vrai ratage sur tout les plans.

 

Où le trouver

 

Sorti en France uniquement en VHS sous le label Shuriken/Manga Power difficilement trouvable sur les marché depuis que les Cash on arrêté les échanges de ce support. Il faudra donc plutôt chercher sur le net pour dénicher un exemplaire à pas cher.

 

 

les différente jaquette française, ou le jeu des 7 erreurs



21/02/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 3 autres membres